Spécialistes santé au travail

L’absentéisme pour cause de mal-être au travail

Le stress, les conflits et la densification des cadences agissent inéluctablement sur le mal-être au travail, et, en conséquence, sur l’absentéisme. Plutôt que la sanction, misez sur la prévention !

S’absenter un jour ou deux pour cause de stress, juste pour souffler un peu… Un réflexe qui semble tenter de plus en plus de salariés ! C’est ce que révèle l’enquête Kronos sur l’absentéisme dans le monde réalisée en 2011. 53% des personnes interrogées dans l’Hexagone avouent pratiquer le micro-absentéisme, symptôme d’un malaise plus profond. « Il peut être révélateur de dysfonctionnements au sein d’une entreprise », confirme le sociologue et consultant Denis Monneuse*, qui constate que le phénomène se développe dans tous les secteurs, en particulier, dans l’industrie et les services. Autre forme de désengagement : le présentéisme au travail. Traduisez : on est présent devant son écran, mais sans cœur à l’ouvrage. Tout aussi nuisible à la performance de l’entreprise !

Un salle de réunion avec des chaises vides
 
Cet article est réservé aux abonnés. Merci de bien vouloir vous identifier.


Déjà Abonné ?

Merci de saisir votre email et votre mot de passe


 

Pas encore abonné ?

C’est gratuit et rapide ! Inscrivez-vous en quelques secondes pour avoir accès à nos articles d’experts, nos jeux, nos sondages !



Newsletter
Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire