Gagner du temps

J’ai la mémoire qui flanche, que faire ?

Réunions, pression au travail, emploi du temps trop rempli… Le stress de la vie professionnelle met à mal notre mémoire. Mais on peut l’entraîner par des exercices et des techniques adaptés.

La mémoire, comment ça marche ?

Avant les exercices pratiques, comprenons d’abord comment fonctionne la mémoire. Celle-ci n’est pas localisée en un point précis du cerveau mais à certains endroits : l’hippocampe et l’amygdale, siège des émotions, jouent un rôle important dans le processus de mémorisation. Il existerait par ailleurs plusieurs types de mémoire : la mémoire de travail, qui n’est efficace que quelques secondes (par exemple, pour retenir un numéro de téléphone) et la mémoire à long terme qui implique des opérations mentales complexes.

Apprendre à mémoriser

Premier constat : sans révision, on perdrait jusqu’à 80% des détails appris en moins de 24 heures. Des apprentissages répétés sont donc la clé d’une bonne mémorisation. Le meilleur moment pour assimiler des informations ? Juste avant de s’endormir. Il a été démontré que le processus de mémorisation est optimal à ce moment-là. Autre conseil pour s’entraîner : adopter une saine hygiène de vie. En effet, le stress et le manque de sommeil bloquent le rappel des souvenirs. Par ailleurs, pour faciliter le stockage d’informations, on peut associer celles-ci à une image, une odeur, un son ou des souvenirs affectifs. Rappelez-vous, la célèbre madeleine de Proust !

Choisissez la méthode adaptée à votre mémoire

Toutes les techniques ne sont pas efficaces. Commencez par cerner votre canal de mémorisation privilégié. Si vous avez l’impression que votre mémoire est plutôt visuelle, préférez l’apprentissage par l’écrit. Lisez, prenez des notes et soulignez les mots clés d’un texte. Si vous êtes plutôt auditif, privilégiez les enregistrements et relisez à voix haute votre intervention, avant une réunion par exemple. Si vous êtes kinesthésique, vous avez alors une mémoire plutôt tactile qui vous incite à être attentif aux odeurs ou à la température. Pour réactiver une information, il convient donc de l’associer à ces diverses sensations.

Un exercice pour stimuler la mémoire

Une technique rapide et efficace au travail consiste à utiliser la « carte mentale ». Vous avez peur d’oublier le fil conducteur de votre intervention ? Dessinez-là ! Prenez une feuille de papier  et notez-y le thème central de votre exposé. Ensuite, utilisez des mots clés que vous relierez au centre à l’aide de branches, déclinées elles-mêmes en sous-branches. Cette carte visualisable d’un coup d’œil, est plus facilement mémorisable qu’un plan linéaire.

11/12/12
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Gestion du temps ; Efficacité à l'oral
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Prise de parole en public : suis-je un bon communiquant ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire