4 actions immédiates pour développer sa concentration !

Une femme qui essaye de se concentrer sur son travail

La déconcentration est, selon de nombreuses études, un vrai souci d'efficacité professionnelle. On parle même de « syndrome de déconcentration » ou encore de « mal du XXIe siècle » ! Si vous vous sentez concerné, voici 4 actions concrètes – vraiment efficaces – pour regagner en concentration, en sérénité et en efficacité dans son travail quotidien.

A l’heure des open space, de l’omniprésence des mails, de la dépendance (c'est le mot !) à son smartphone, à la consultation de sites Internet, à sa messagerie personnelle, à son compte Twitter, Facebook, Viadeo, LinkedIn ou encore à son blog  personnel ou d’autres blogs... difficile de rester concentré ! Selon l'Observatoire sur la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE), près de 6 salariés sur 10 consacrent 2 heures par jour à gérer leur boîte mail. 4 salariés sur 10 reçoivent plus de 100 messages par jour. 7 managers sur 10 déclarent souffrir de surcharge d'information. Pire, il faut, selon cette étude, pas moins de 64 secondes pour se reconcentrer après avoir reçu et lu un mail.

Alors comment stopper ce qui ressemble à un cycle infernal et revenir à un peu plus de sérénité ?


Action n°1 : distinguez l'important de l'urgent

Apprendre à distinguer ce qui est important de ce qui est urgent est extraordinairement « aidant » dans la gestion de ses priorités. Et gérer ses priorités, c’est savoir concentrer son attention sur ce qui doit être fait au moment où vous le faites. A titre d’exemple, si vous reportez sans cesse une tâche urgente, vous ne penserez qu’à cette tâche tant qu’elle ne sera pas faite. Et tant que vous ne vous en serez pas occupée, vous ferez mal ce que vous êtes en train de faire !

Action n°2 : osez fermer votre…

En effet, osez fermer votre messagerie Outlook, mettez-vous sur répondeur (lignes fixe et portable), coupez les alertes (sons, signaux visuels) de votre smartphone. Au besoin, créez un mail d’absence pour cause de réunion. Bref, sachez vous isoler quand vous travaillez ! Sauf à occuper un standard téléphonique, personne ne trouvera rien à redire à cela.

Action n°3 : quittez les lieux !

En cas de besoin, quittez en effet votre poste de travail. Réservez une salle de réunion ou un box comme il en existe généralement dans les open space. Si tous les espaces sont occupés, pensez à occuper le bureau de quelqu’un qui est absent (vacances, jour de congé, déplacement…). Pensez aussi à la cafétéria ou pourquoi pas à la cantine si l’accès est possible. Pensez encore à un lieu extérieur si votre statut vous autorise à quitter votre espace de bureau. Pensez enfin au Télétravail si votre besoin en travail « isolé » est grand et permanent.

Action n°4 : devenez un champion de la concentration !

Et apprenez à méditer ! La méditation est un exercice (a minima) cérébral qui consiste à apprendre à se concentrer sur le moment présent en prenant comme sujet un mot, une odeur, votre respiration, un bruit, une image, une pensée, une sensation… L’exercice méditatif – par son côté « gymnastique cérébrale » - est sans doute l’exercice le plus efficace de tous pour réapprendre à domestiquer et à isoler ses pensées parasites.

En faisant tout cela, vous reviendrez au si important « Carpe diem ». Profiter de l’instant présent. Lui accorder toute votre attention. C’est assurément l’une des meilleures façons de bien faire les choses. Cela demande de l’entraînement (action n°4) et quelques changements dans votre organisation (actions n°1 à 3) mais les effets sont garantis. Alors, à vous de jouer !

 

Pour en savoir plus, retrouvez la chronique de Gilles Payet sur France Info : Gagner en concentration.

Gilles Payet, Coach, Formateur, Editeur
23/02/12
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Gestion du temps ; Stress
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Prise de parole en public : suis-je un bon communiquant ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire
Notre sélection de Formations