La grenouille qui monte - Singes, bananes et douche froide

Donner de l'impact à vos messages grâce aux paraboles managériales : 3ème partie

Une grenouille

« La grenouille qui monte » : faire preuve d'audace

Cette parabole illustre certaines valeurs telles que le courage, la confiance ou la persévérance. Elle est particulièrement intéressante pour mobiliser des collaborateurs dans des périodes de changement ou dans le cadre de difficultés passagères.

« Il était une fois un peuple de grenouilles qui organisa un concours. L’objectif était d’arriver en haut d’une grande tour. Beaucoup de supporters se rassemblèrent pour voir la course et soutenir les participantes. Et la course commença.


Mais personne n’y croyait vraiment. Une grenouille, ça n’est pas fait pour grimper… Aucune n’atteindra jamais la cime. Les gens disaient : « Ce n’est pas la peine, elles n’y arriveront jamais ! ». Les grenouilles commencèrent à se résigner, d’autres à tomber.

Mais quelques unes continuaient. Et les gens disaient encore : « Ce n’est pas la peine, elles n’y arriveront jamais ! ». Et les grenouilles petit à petit s’avouèrent vaincues.

A la fin, il n’en resta qu’une qui, avec un énorme effort, atteignit le haut de la tour. Les autres voulurent savoir comment elle avait fait. Elles s’approchèrent pour le lui demander. Et on découvrit… qu’elle était sourde ! ».

Message :

Dans un monde de plus en plus mouvant, où la compétition fait rage, il importe de se réinventer en permanence. A ce titre, il devient indispensable de prendre des risques, de faire preuve d'audace, ce qui peut avoir tendance à inquiéter certaines personnes.

N'hésitez pas à utiliser cette parabole en vous appuyant sur des expériences de personnalités ou de stratégies d'innovation adoptées par des entreprises pour rassurer ou souligner l'importance de se faire confiance car, comme le disait Sénèque : « Ce n'est pas parce que c'est difficile qu'on n'ose pas, mais parce qu'on n'ose pas que c'est difficile ».

Enfin, cette histoire est intéressante à raconter à des personnes qui doutent ou qui renoncent à leurs projets face aux objections de leur environnement (responsables, famille, amis).

« Singes, bananes et douche froide » : se libérer du passé pour construire le futur

Vous pouvez utiliser cette expérience pour amener des personnes à intégrer la nécessité de se libérer des usages et des habitudes qui n'auraient pas ou plus de sens dans le contexte actuel ou futur.

« Un groupe de scientifiques plaça 5 singes dans une cage et, au milieu de celle-ci, un escabeau avec des bananes. Dès qu'un des singes tentait de grimper à l'escabeau, une douche glacée aspergeait automatiquement les autres singes.

Au bout d'un certain temps, à chaque fois qu'un des singes faisait mine de vouloir grimper sur l'escabeau, les autres le frappaient, par crainte de prendre une douche glacée. Bien entendu, au bout de quelque temps, aucun des singes ne se risqua à grimper sur l'escabeau, malgré la tentation.

Les chercheurs décidèrent alors de remplacer un des singes. La première chose qu'il fit fut de vouloir monter sur l'escabeau afin de se saisir des bananes. Les 4 autres singes se mirent aussitôt en devoir de le frapper pour l'en empêcher.

Quelques raclées plus tard, le nouveau membre de la communauté avait appris à ne plus grimper sur l'escabeau, sans même en connaître la raison !

Un deuxième singe fut remplacé et subit le même sort que le premier. Celui-ci d'ailleurs se joignait aux autres pour le battre dès qu'il tentait de grimper sur l'escabeau.

L'expérience se renouvela de sorte que les 5 singes qui avaient vécu l'expérience de la douche gelée furent tous remplacés. Le groupe des 5 singes restant à la fin de l'expérience, bien que n'ayant jamais reçu de douche froide, continua de frapper tout nouvel arrivant qui oserait grimper l'escabeau.

S'il était possible de parler avec ces singes et de leur demander les raisons pour lesquelles ils frappent tous ceux qui s'approcheraient de l'escabeau, ils nous répondraient certainement : "Je l'ignore, mais ici c'est comme ça !". »

Message :

Vous pouvez utiliser cette histoire dans 2 situations :

1 – Souligner l'importance de donner du sens à ses projets et pratiques professionnelles afin de renforcer l'appropriation et l'engagement. Il est rare que les personnes s'impliquent à fond si elles ne comprennent pas les motifs de ce qui leur est demandé.

2 – Attirer l'attention sur le fait que les pratiques professionnelles qui étaient efficaces il y a quelques années ne le sont peut-être plus aujourd'hui, compte tenu des changements de l'environnement, des évolutions des comportements ou encore des innovations technologiques.

L'innovation est souvent freinée par le poids des habitudes et des usages. Le « On a toujours fait ainsi » est un des principaux freins d'évolution des entreprises qui doivent à présent passer d'un mode de gestion par la « règle » à un mode de management par le « sens ».

Francis Boyer, Coach, formateur et consultant en innovation sociale
02/12/11
Retour au dossier
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Outils du manager
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Prise de parole en public : suis-je un bon communiquant ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire