Travailler en équipe

Décoder le langage du corps : la communication non verbale

Homme avec doigt pointé

La communication non verbale est de plus en plus utilisée dans le monde professionnel. Eclairage sur ce que nous apprennent cette gestuelle et son analyse.

La Communication non verbale désigne tous les messages qu'un individu fait passer, consciemment ou non, sans utiliser la parole. Il s'agit de ses gestes, des expressions de son visage, de son attitude, son regard, la façon dont il se tient, dont il croise les jambes, se touche les cheveux, utilise ses mains…


Dans les années 1960, le chercheur américain Albert Mehrabian a estimé que tous ces éléments non verbaux constituaient la plus grande part (93 %) de la communication entre deux personnes. Selon lui, l'intonation de la voix (38 %) et les gestes (55 %) auraient beaucoup plus d'impact, lors d'un échange, que le discours lui-même (7 %).
Si ces chiffres sont assez controversés aujourd'hui, les spécialistes s'accordent à dire que les gestes peuvent révéler beaucoup de choses sur la personnalité d'un individu.

Maîtriser sa gestuelle

Depuis déjà quelques années, les hommes politiques et les personnalités attachent une attention particulière à leur image publique, qui passe par la maîtrise de leur gestuelle. Ils font ainsi appel aux services de « profileurs gestuels », dont le métier consiste à leur apprendre à travailler leur langage corporel.
Dans le milieu professionnel où les relations aux autres sont nombreuses (négociation, entretien, réunion…), la Communication non verbale est également très étudiée. Le but est de maîtriser sa gestuelle pour donner plus de poids à son discours, mais aussi instaurer un climat de confiance en évitant les postures mal ressenties. On conseille ainsi de ne pas croiser les bras : ce geste est révélateur d’un manque d'ouverture ou un signe de désapprobation.
Décoder les intentions cachées de ses interlocuteurs est aussi l'un des objectifs recherchés. Le client met le doigt devant sa bouche en parlant, il ne dit peut-être pas toute la vérité ; il croise les doigts sur la nuque, c'est un signe d'impatience…

Rester prudent

Psychologue et grand spécialiste de la question, Joseph Messinger* affirme qu'il suffit d'observer et d'être à l'écoute du corps de l'autre pour comprendre son langage.
Attention toutefois aux interprétations hâtives. L'analyse gestuelle ne se maîtrise pas en cinq minutes. Il faut apprendre à observer les gens, à décrypter leurs postures, et savoir qu'un même geste peut avoir plusieurs significations selon le contexte.

* En savoir plus : Joseph Messinger a écrit plus d'une quinzaine d'ouvrages sur l'analyse des gestes et le langage du corps, entre autres, Le Sens caché de vos gestes, Le Langage psy du corps, La Grammaire des gestes.

20/11/09
  Imprimer Imprimer Cet article sur votre blog
  Envoyer à un ami/collègue Envoyer à un ami/collèguePartager sur les réseaux sociaux : Facebook Twitter LinkedIn Viadeo
Liste d'articles relatifs à ce sujet : Relations interpersonnelles
Notre sélection de formation en partenariat avec Comundi.fr :
 
Ne pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimerNe pas supprimer
Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire.
Pour réagir à cet article, identifiez-vous ou créez un compte.

Newsletter
Test
Etes-vous un bon manager ?

Etre Bien au Travail : 5 bonnes raisons de s'inscrire